Palladio : L’exploration de données à la portée de tous

Le but de ce billet est de présenter les possibilités qu’offrent l’application web Palladio développée à l’université de Stanford.
Cet outil, permet de visualiser des données sous la forme d’une carte, d’un graphe ou d’un tableau.

Dans quels cas l’utiliser ?

– Vous possédez un ensemble de données structurées.
– Vous souhaiteriez faire une analyse spatiale ou  temporelle.
– Vous disposez d’un nombre de variables conséquent et celles-ci sont de natures diverses.

Dans quels cas l’éviter ?

– Vos données ne sont pas structurées (ex : analyse d’un texte).
– Vous voulez vous limiter à des représentations graphiques simples.
– Vous voulez exporter des présentations interactives. Pensez plutôt à Google Fusion Tables, ManyEyes, ou Tableau.
– Vous voulez un outil très souple. Nous vous conseillons plutôt CartoDB ou ArcGIS pour les cartes, et Gephi ou Cytoscape pour les analyses de réseaux.
– Vous ne suportez pas les bugs ! Palladio est encore très jeune…

Importer mes données simplement :

==> L’import peut se faire à partir d’un fichier type .csv ou l’on peut rentrer les données directement dans l’interface.
==>  Les types les plus courants sont suportés (texte, date, nombres, coordonnées géographiques, url).
==> La première ligne du fichier sert d’en-tête.
Si vous ne respectez pas cette règle, ou si Palladio rencontre un problème lors de l’import des données (délimiteur présent dans un champ, type d’une ligne non conforme au reste du fichier … etc) Palladio vous l’indiquera avec une icône rouge’Please review’.

Si votre jeu de données contient plusieurs tables, il vous suffit d’importer une première table lors de la création d’un projet puis vous pourrez en importer de nouvelles à partir de l’onglet ‘Data’.

Sélectionner mes données facilement grâce  l’onglet « Data »  :

Filtre dimensionnel==> Cliquer sur le bouton « Facet » afin de créer un filtre sur la valeur d’une variable.

Filtre temporel==> Cliquer sur le bouton « Timeline », sélectionner la mesure temporelle et la période voulue. Il est même possible de prendre plusieurs intervalles.

Créer des représentations graphiques en quelques clics :

Une carte==>Vous avez chargé vos données, et vous voulez créer une carte, rien de plus simple !

Désélectionnez les variables inutiles grâce au petit œil à gauche du nom de celles-ci pour améliorer la rapidité des traitements.

Cliquez sur « Map » en haut à gauche de l’écran. Palladio fonctionne en additionnant des couches pour représenter plusieurs types d’informations.

Indiquez la variable que vous voulez représenter, la manière dont seront placés les points et leur type.
« Tooltip Label » permet de spécifier le nom qui apparaîtra lorsque vous passerez sur un point avec la souris.

Une fois que tout est prêt, il ne vous reste plus qu’à cliquer sur  » add layer  » pour ajouter une couche.


Cliquez sur  » Timeline  » pour ajuster l’affichage à des plages temporelles particulières. De même pour créer un filtre avec une ou plusieurs variables cliquez sur « Facet ».
L’option « Timespan  » ne sera activée qu’à la condition de disposer de variables qui définissent un intervalle (ex : date de naissance/ décès).


Un réseau==>Cliquez sur  » Graph  » en haut de l’écran.            Supprimez les filtres sélectionnés dans les étapes précédentes si vous voulez avoir l’ensemble de vos données.
Dans   » Source  » et  » Target « , indiquez la variable qui correspond à l’objet dont vous étudiez les relations et la relation étudiée. Vous pouvez alors vous promener sur les noeuds (cercles) et observer les différents liens. Avec l’option « Size nodes », vous pouvez obtenir
des tailles de noeuds proportionnels au nombre d’objets qu’ils représentent.

Récupérer mon travail, en cliquant sur « Download » :

==> Exportation au format image .svg.   de vos graphiques                         ==> Création d’une extension . json contenant les paramètres de vos modèles.  Vous pourrez la recharger lors de votre prochain passage sur la page d’accueil. Palladio ne sauvegarde rien en son sein.

Infos pratiques

Où trouver Palladio ? http://hdlab.stanford.edu/palladio/
Si vous décidez d’utiliser cette application, voici quelques conseils très basiques qui rendront votre expérience utilisateur plus agréable :
Prenez votre temps, attendez que chaque option finisse de charger avant de recliquer ailleurs.
Ne rafraichissez pas la page, au risque de perdre votre travail en cours . Pour recommencer il suffit donc de rafraichir !
Si vous cliquez sur le logo Palladio, vous retournerez sur la page d’accueil sans perdre votre travail pour autant.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *