Le GDR Analyse de réseaux en SHS en six questions

Qu’est-ce qu’un GDR ?

Un groupement de recherche est une structure fédérative dont la création a été validée par un des instituts du CNRS. Dans le cas du GDR Analyse de réseaux en SHS (GDR3771 AR-SHS), c’est l’INSHS qui a validé sa création. Un GDR dure 4 ans, éventuellement renouvelable. Le GDR AR-SHS poursuivra ses activités de 2016 à 2019. Une réunion en 2018 décidera de l’éventuelle poursuite des activités.

Qui fait partie du GDR Analyse de réseaux en SHS ?

Le GDR regroupe des chercheurs/ses et ingénieur.e.s issu.e.s de dix disciplines différentes, classées ici par ordre alphabétique : archéologie, droit, économie et gestion, géographie, histoire, informatique, mathématiques, physique, sociologie et statistiques.
Les institutions membres sont les suivantes :
– CNRS : UMR 6266 IDEES (Rouen), UMR 5136 FRAMESPA (Toulouse), UMR 5193 LISST (Toulouse), UMR 7116 CSO (Paris), UMR 7074 CTAD (Nanterre & ENS), UMR 7606 LIP6 (Paris), UMR 6579 GREQAM (Aix-Marseille), UMR 7317 LEST (Aix-Marseille), UMR 5672 (Lyon), UMR 5283 DPCS (Lyon), UMR 5608 TRACES (Toulouse), UMR 8504 Géographie-Cités (Paris),  UMR 9217 I3 (Paris), UMR 8558 LaDéHis (Paris), UMR 8097 Équipe ERIS (Paris), UMR 8019 Clersé (Lille) ;
– hors CNRS : INED (Paris), UMR 245 CESSMA (Paris), EA 4399 CREW (Paris), EA 881 CRET-LOG (Aix-Marseille), EA 3482 LAB’URBA (Créteil), EA 1193 CMMC (Nice), EDEHN (Le Havre).

Quel est l’objectif du GDR Analyse de réseaux en SHS ?

L’objectif principal est de favoriser le dialogue inter-disciplinaire entre praticien.ne.s de l’analyse de réseaux. Quatre tâches sont prévues pour atteindre cet objectif :
– créer une revue inter-disciplinaire en accès libre sur l’analyse de réseaux en SHS ;
– organiser un workshop annuel autour de concepts et notions clés en analyse de réseaux – le premier workshop aura lieu à Rouen le 11 octobre 2016 sur le thème Réseaux et centralité(s) ;
– organiser des actions de formation et notamment la prochaine école thématique Réseaux (2018) ;
– mettre à disposition en accès libre des bases de données relationnelles.
L’ensemble de ces tâches est décrit de manière plus précise dans le projet déposé en février 2015 à l’INSHS et téléchargeable ici.

Qui pilote le GDR ?

Le GDR est coordonné par deux géographes, Laurent Beauguitte et Serge Lhomme. Un bureau de sept personnes, associant deux géographes, deux sociologues (Fabien Eloire et Béatrice Milard), trois historien.ne.s (Pierre Gervais, Claire Lemercier et Pierre-Yves Beaurepaire) et un mathématicien (Bertrand Jouve) est chargé de prendre les principales décisions. Ce bureau se réunit tous les six mois.

Où trouver des informations sur les activités du GDR ?

Ce site liste les activités du GDR. Lorsque ces dernières sont publiques (séminaire, école thématique), elles sont également annoncées sur les différentes listes de diffusion liées à l’analyse de réseaux (réseaux sociaux, groupe fmr, DH, etc.).

M’investir dans le GDR m’intéresse, comment le rejoindre ?

Le GDR fédère des institutions (laboratoire, UMR, équipe d’accueil) et non des personnes. Rejoindre le GDR est possible si votre directeur/trice d’unité est d’accord sur le principe. Un formulaire type à compléter vous sera envoyé par mail sur simple demande.

logo_couleur


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *