JIMIS : Graphes & systèmes sociaux

JIMIS : Journal of Interdisciplinary Methodologies and Issues in Science

Appel à soumissions
Numéro spécial sur Graphes & systèmes sociaux

Thème du numéro spécial

Un système social peut être vu comme l’ensemble des relations existant entre des entités telles que des personnes, des groupes ou des institutions, et formant un tout structuré et cohérent. L’analyse de systèmes sociaux est un champ académique intrinsèquement interdisciplinaire, qui a émergé de la psychologie sociale, de la sociologie, des statistiques, de la théorie des graphes ainsi que d’autres domaines. Lors des dernières décennies, et en parallèle avec le développement de la discipline appelée aujourd’hui science des réseaux, les approches à base de graphes dédiées à l’analyse des systèmes sociaux ont connu un succès significatif en sciences sociales et humaines.

Grâce à la nature très générique des graphes, il est possible de prendre une méthode conçue pour traiter un système donné, et de l’appliquer dans un contexte complètement différent. Par exemple, une méthode permettant de détecter des protéines importantes d’un point de vue fonctionnel dans un réseau biologique peut être utilisée pour identifier des acteurs influents dans un réseau social. Cependant, il est très difficile pour un chercheur de se tenir au courant des méthodes développées dans d’autres champs, pour des raisons de différences lexicales, méthodologiques et culturelles.
Le but de ce numéro spécial est de tenter de jeter un pont par dessus les différences disciplinaires, en exposant les chercheurs à des outils et usages du concept de graphe étrangers à leur propre champ. L’idée générale est de décrire des méthodes d’analyse de graphes et/ou leur application à des systèmes sociaux spécifiques. Nous sommes intéressés par des travaux proposant de nouvelles méthodes d’analyse ou d’extraction de graphes, susceptibles d’être utilisées dans des contextes applicatifs très différents. Nous visons aussi des travaux décrivant comment une méthode existante, initialement développée pour un contexte donné, a été adaptée et/ou appliquée à des graphes représentant des systèmes différents. Enfin, nous sommes aussi intéressés par des travaux traitant de systèmes aux propriétés uniques, nécessitant la conception de méthodes spécifiques au domaine concerné.

Sujets abordés
Pour l’aspect applicatif, tous les domaines relatifs à la représentation ou à l’étude de relations et d’interactions sociales sont concernés : Anthropologie, Arts, Communication, Droit, Économie, Éducation, Géographie, Histoire, Linguistique, Lettres, Sciences politiques, Psychologie, Sociologie, Urbanisme, et d’autres…

Pour l’aspect méthodologique, les outils concernés incluent (là aussi de façon non-exhaustive) :
– Détection de communautés, partitionnement de graphe
– Centralité des nœuds, identification de nœuds-clés
– Analyse d’autres mesures et propriétés topologiques
– Modélisation et/ou contrôle de processus de diffusion
– Notion d’équilibre dans les graphes signés
– Définition de modèles génératifs de graphes
– Extraction de graphes à partir de données brutes (texte, logs, mesures numériques…)
– Traitement de graphes augmentés : pondérés, signés, spatiaux, multicouches, dynamiques…
– Modélisation et simulation de processus sociaux

À propos du journal

Depuis janvier 2016, JIMIS est un journal international avec comité de lecture, en libre accès (open-access) et couvrant des sujets trans-disciplinaires. Il utilise la licence Creative Commons et est gratuit à la fois pour les auteurs et les lecteurs. Chaque numéro est dirigé par un ou plusieurs éditeurs invités et est dédié à un sujet spécifique. Un numéro rassemble à la fois des articles issus des sciences humaines et sociales et des articles provenant des sciences exactes et expérimentales. Les articles co-signés par des auteurs provenant de ces deux groupes de disciplines sont les bienvenus, mais leur présence ne constitue pas une obligation.
JIMIS sort des sentiers battus de par l’étendue et l’originalité des sujets qui peuvent y être abordés. Le but de chaque numéro est de mettre en perspective différents points de vue sur un sujet commun trans-disciplinaire. JIMIS vise à publier des articles de qualité qui ne trouveraient pas leur place dans des journaux disciplinaires traditionnels, en raison de leur trop forte connexion avec d’autres disciplines. Par exemple, des travaux visant à résoudre un problème multidisciplinaire par nature, à présenter des points de vue alternatifs provenant d’autres domaines, où à transposer des méthodes d’un champ disciplinaire vers un autre.
À l’instar de plusieurs autres journaux internationaux, JIMIS est publié sous l’égide d’Épisciences (http://episciences.org/), une émanation du CNRS. Le comité scientifique de JIMIS est constitué de chercheurs internationalement reconnus, et représentant un certain nombre de domaines distincts (http://jimis.episciences.org/page/comites). Chaque article soumis est évalué par trois relecteurs lors d’une procédure en simple-aveugle (relecteurs anonymes).

Procédure de soumission

Les auteurs doivent suivre le processus de soumission et les règles de rédaction du journal (http://jimis.episciences.org/page/auteurs). Il faut tout particulièrement remarquer que la soumission se fait sur la plate-forme Épisciences et implique de placer d’abord l’article sur l’un des sites de prépublication HAL (https://hal.archives-ouvertes.fr/) ou arXiv (http://arxiv.org/). Des modèles aux formats LaTeX, MS Word et OpenOffice sont fournis sur le site du journal (avec une préférence pour LaTeX).
Il est nécessaire que les articles soumis n’aient jamais été publiés auparavant, ni ne soient en cours de soumission auprès d’autres journaux ou de conférences. Si le travail décrit dans l’article est une extension d’une publication précédente, il faut citer ce travail dans l’article soumis, décrire explicitement les nouvelles contributions et expliquer combien elles sont significatives.

Calendrier

Limite de soumission du résumé : 1er mai 2016 (1 page max)
Limite de soumission de l’article : 4 septembre 2016
Réponses des relecteurs : 6 novembre 2016
Date de publication estimée : 1er semestre2017

Éditeurs invités : Rosa Figueiredo, Vincent Labatut & Philippe Michelon
Laboratoire Informatique d’Avignon (LIA), Université d’Avignon

Volume en lien avec le séminaire « graphes et systèmes sociaux » : http://jgss.sciencesconf.org/?lang=fr


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *